Sélectionner la langue

L'efficacité des freins en détail

Les conducteurs peuvent ressentir une perte d'efficacité du freinage de différentes manières : la surchauffe, la perte d’efficacité des freins et la détérioration des plaquettes ne sont que quelques exemples. Les bouchons de vapeur et l'effet pédale spongieuse affectent gravement l'efficacité du freinage, et nous mettons ici notre maîtrise du sujet à votre disposition.

A. BOUCHON DE VAPEUR

Le bouchon de vapeur, l'une des pertes d'efficacité de freinage les plus terrifiantes et dangereuses, est lié au liquide de frein. Le freinage dégage une chaleur considérable. Pour résister à ces fortes élévations de température sans atteindre l’ébullition, le liquide de frein est conçu pour présenter un point d’ébullition élevé. Toutefois, le liquide de frein est également hygroscopique, c’est-à-dire qu’il est susceptible d’absorber de l’eau. Dans tout système de freinage hydraulique, le liquide de frein absorbe petit 
à petit l’humidité, ce qui a pour effet d’abaisser son point d’ébullition.

Lorsque cette absorption d'humidité atteint un certain niveau (en cas de freinage brusque ou prolongé, surtout par temps chaud, ou si le véhicule est très chargé), la chaleur peut faire bouillir le liquide de frein, créant des bulles de gaz. La compressibilité du gaz étant beaucoup plus grande que celle du liquide, le conducteur appuie alors dans le vide, avec pour conséquence une perte totale de puissance de freinage. C’est là le phénomène connu sous le nom de bouchon de vapeur.

COMMENT ÉVITER LE BOUCHON DE VAPEUR ?

1. CHOISISSEZ LE BON LIQUIDE DE FREIN

Le choix du liquide de frein à utiliser dans le circuit hydraulique est crucial. Les constructeurs automobiles conseillent toujours un type de liquide particulier ; cette recommandation doit impérativement être suivie. Bien entendu, la qualité du liquide de frein est essentielle. Voici quelques caractéristiques à prendre en compte.

Un bon liquide doit :

  • être incompressible, pour conférer un toucher ferme à la pédale lors du freinage
  • présenter un point d’ébullition élevé
  • rester efficace même lors de l’absorption d’humidité
  • avoir une viscosité conforme à des paramètres bien définis
  • avoir un pouvoir lubrifiant adapté
  • empêcher la corrosion
  • limiter le gonflement du caoutchouc pour éviter toute contraction.

2. TESTEZ LE LIQUIDE DE FREIN

Bien que de nombreux fabricants de véhicules et de freins proposent des recommandations minimales, le moment idéal pour changer le liquide de frein ne doit pas être déterminé par le kilométrage ou l’âge du véhicule. Le seul moyen de le connaître est de tester le liquide de frein en le faisant bouillir. Voici quelques points à garder en tête :

ferodo-support-techtips-efficiency-lock2-visu-2016

Les appareils de test de conductivité ou de type « stylo » ne font pas bouillir le liquide. Ils estiment électroniquement la teneur en eau. En théorie, la conductivité (et/ou la capacité) augmente avec la teneur en humidité, mais avec ces appareils, un liquide neuf peut parfois échouer au test, et un liquide contaminé le réussir sans encombres. 

3. CHANGEZ LE LIQUIDE DE FREIN

Vous devez changer le liquide de frein si le point d'ébullition est trop bas. Voici nos conseils concernant la purge du circuit afin de pouvoir changer le liquide.

Attention : Avant de purger le circuit, effectuez un test de fuite au niveau du maître-cylindre en fixant un manomètre sur la conduite de frein la plus proche.

Le circuit doit ensuite être pressurisé à 50 bars pendant 45 secondes, au cours desquelles on ne doit pas enregistrer de perte de pression supérieure à 4 bars. Toute perte supérieure indique une fuite sur un maître-cylindre, et ce dernier mérite donc toute votre attention. Une seconde vérification peut aussi être réalisée, mais à une pression inférieure de 10 bars.

PROCÉDURE DE PURGE – VÉHICULES DOTÉS DE FREINS À DISQUES AVANT ET ARRIÈRE

Toute purge des freins doit être effectuée dans un ordre précis, en commençant par l’étrier de frein le plus éloigné du maître-cylindre (arrière gauche ou arrière droit selon la configuration du véhicule, c.-à-d. conduite à gauche ou à droite).

jurid-support-lv-techtips-brakeeffi-content
  • Lorsque toutes les vis de purge sont fermées, installez un tuyau de purge sur le premier étrier et desserrez le robinet de purge.
  • En exerçant des pressions lentes, complètes et fermes sur la pédale de frein, continuez jusqu'à ce qu'une vérification visuelle (dans le tuyau de purge) indique que le liquide de frein est propre et sans bulles d'air.
  • Lorsque la pédale est totalement enfoncée, resserrez le robinet de purge et retirez le tuyau de purge.
  • Passez à l'étrier arrière opposé et répétez la procédure.
  • Après avoir terminé la procédure sur les étriers arrière, assurez-vous que les étriers avant fonctionnent également correctement et n'ont pas de bulles d'air en les purgeant, en commençant par le plus éloigné du maître-cylindre et en finissant par le plus proche.
  • Enfin, assurez-vous qu'une pression adéquate de la pédale de frein est obtenue.
PROCÉDURE DE PURGE – VÉHICULES DOTÉS DE FREINS À TAMBOUR

Toute purge des freins doit être effectuée dans un ordre précis, en commençant par l’étrier de frein le plus éloigné du maître-cylindre (arrière gauche ou arrière droit selon la configuration du véhicule, c.-à-d. conduite à gauche ou à droite).

Avant de débuter la procédure de purge, il est essentiel de s'assurer qu'un ajustement manuel correct est effectué (le cas échéant) au niveau de l'écart entre la mâchoire et le tambour du frein conformément aux spécifications du fabricant.

  •  Avec tous les robinets de purge fermés, installez un tuyau de purge au niveau du robinet de purge sur le cylindre de roue le plus éloigné du maître-cylindre et desserrez le robinet de purge. 
  • En exerçant des pressions lentes, complètes et fermes sur la pédale de frein, continuez jusqu'à ce qu'une vérification visuelle (dans le tuyau de purge) indique que le liquide de frein est propre et sans bulles d'air. > Lorsque la pédale est totalement enfoncée, resserrez le robinet de purge et retirez le tuyau de purge. 
  • Passez au cylindre de roue arrière opposé et répétez la procédure. 
  • Après avoir terminé la procédure sur les cylindres de roues arrière, assurez-vous que les étriers avant fonctionnent également correctement et n'ont pas de bulles d'air en les purgeant, en commençant par le plus éloigné du maître-cylindre et en finissant par le plus proche. 
  • Enfin, assurez-vous qu'une pression adéquate de la pédale de frein est obtenue.

B. EFFET PÉDALE SPONGIEUSE

L’effet pédale « spongieuse » se produit lorsque l’on appuie sur la pédale et que le frein répond lentement, nécessitant d’appuyer extrêmement fort sur la pédale.

QUELLES SONT LES CAUSES DE CET EFFET PÉDALE SPONGIEUSE ET COMMENT Y REMÉDIER ?

Des flexibles de frein défectueux peuvent se déformer ou entraîner une fuite du liquide de frein, ce qui a pour résultat un répondant insuffisant de la pédale de frein.

COMMENT ÉVITER LES FLEXIBLES DE FREIN DÉFECTUEUX

1. VIEILLISSEMENT : vérifiez régulièrement l'absence d'usure par frottement, de coupures, de détérioration générale et de fuite.

2. MONTAGE : assurez-vous que les flexibles ne sont pas courbés ni tordus, que le bon couple de serrage est appliqué et qu'il n'y a aucun contact entre les flexibles et les pièces de suspension une fois le véhicule au sol.

3. QUALITÉ : choisissez des flexibles qui montrent une grande résistance, une bonne souplesse, une faible perméabilité à l'humidité et une faible expansion du volume sous pression. Jurid propose une gamme complète de flexibles de frein de grande qualité, enrichie en permanence pour répondre aux besoins du marché.

CONSEILS TECHNIQUES CONNEXES
{{lede.date | date:'dd-MMM-yyyy'}}{{lede.tags.length > 0 && lede.date ? ' | ' : ''}}{{lede.tags.join(', ')}}
chargement...